Prix du voyage en fonction des dates et du nombre de participants

Demandez nous un devis 

Programme de 17 jours

1er jour. Tachkent

Arrivée à l’aéroport internationaldeTachkent

Visite des monuments de l’époque médiévale de Tachkent. Capitale de la République d'Ouzbékistan, Tachkent a plus de 2200 ans d'histoire. Accueillant les caravanes de la Route de la Soie, Tchach (ancien nom de la ville) était un grand centre commercial et culturel de l'Asie Centrale. De grandes médersas et mosquées furent édifiées sous la dynastie des Chaybanides au XVI siècle, ce fut l’âge d’or de la ville.

le Grand Bazar de Tcharsou, très beau et très typique avec la Médersa Koukaldach. La visite du Musée des Arts Appliquées : ancien palais du diplomate russe Polovtsov, il fut construit et décoré traditionnellement par des artistes locaux venant de tous les coins du pays. Aujourd'hui c’est l'un des plus beaux musées de la ville contenant des objets d'artisanat traditionnel tels que des broderies, des dinanderies, des sculptures sur bois et des céramiques.

La place de l’Indépendance, anciennement la place de Lénine transformée en Place de l’Indépendance, la plus grande place du pays, le cœur de la ville de Tachkent.

Le splendide métro de Tachkent, qui à l’instar du métro de Moscou, s’inspire du folklore et de l’imagination Ouzbek pour faire de chaque station une œuvre d’Art Déco.

La place de Tamerlan où se dresse la statue de notre héros national.

Nuit à l’hôtel.

2ème jour. Tachkent -Kokand-Richtan- Ferghana (en voiture) 320 km

Petit déjeuner. Transfert à Ferghana en voiture par le col Kamtchik. Le premier arrêt au Ferghana sera à Kokand.

  Kokand « cité des vents » doit son nom au puissant khanat du XIXe qui étendait son pouvoir de la vallée du Fergana jusqu'à Tachkent aux steppes méridionales du Kazakistan. Les visites à Kokand : Le palais de Khoudayarkhan, un grand palais fortifié, la résidence officielle des khans de Kokand qui a été construit par Khoudayarkhan dans les années 60 -70 du XIX e siècle. La mosquée Djouma, mosquée du vendredi qui était la plus grande du khanat de Kokand avec saforêt de plusieurs colonnes en bois (98) sculptées, qui tiennent son beau plafond verni, est la richesse de la mosquée. Le Cimetière Royal avec le mausolée de Madarikhan est construit en 1825 pour la mère d’Oumarkhan et d’autres femmes de la famille royale.

Poursuite du trajet vers Rishtan pour visiter l’atelier de céramique de Richtan. Ce village est mondialement réputé avec ses belles céramiques bleues et vertes avec leur glaçure unique- ichkar et L’Atelier de sculpture sur bois de Khaydarov.

Continuation vers Ferghana. La ville de Ferghana (230 000habitants) est le centre administratif de la région de Ferghana. Nuit à l’hôtel.

3ème jour Ferghana- Marghilan-Andijan-Ferghana

Départ pour la deuxième journée de visites de la Vallée de Ferghana.

Visite de Marghilan(12km). Visite de la fabrique de la production de lasoie  « Yodgorlik » pour découvrir le secret de fabrication de la soie. Le succès de leur production est entièrement manuel.

Puis continuation pour Andijan, la ville d’où est originaire le dernier des Temourides et le premier des Moghols, Babour. Les visites du Parc Babour avec son musée, l’Ancienne Mosquée Djami et le Bazar pittoresque avec l’Avenue des Artisans.

Retour à Ferghana en fin de journée. Nuit à l’hotel.

4ème jour Ferghana-Tachkent

Départ pour Tachkent. Arrêt dans les jardins de Ferghana très riche en fruits, les vignes etc. Arrivée à Tachkent et les visites des alentours de la ville.

Nuit a l’hotel.

5ème jour. Tachkent-Samarcande (300km)

Départ pour Samarcande, cette ville mythique, paradis de l’Univers, perle de l’Orient, capitale de l'antique Sogdiane et carrefour de la Grande Route de la Soie qui reliait l'Orient à l'Occident. La prospérité de Samarcande est née au XIVe siècle, lorsque Tamerlan en a fait la capitale de son grand empire.

Arrivée à Samarcande, installation a l’hotel.

Premières visites à Samarcande.
- Le Reghistan « place des sables » - joyau et coeur de Samarcande - la plus belle place de l'Asie Centrale entourée de ses 3 médersas majestueuses. La médersa d'Oulougbek construite au XVe siècle par Oulougbek , petit-fils de Tamerlan, grand astronome et mathématicien, était la plus grande école astronomique de sonépoque ; la médersa de Cherdor bâtie au XVIIe siècle par Yalangtouch Bahadour le gouverneur de la ville, est connue par son grand portail richement décoré de mosaïques - cette médersa est un vrai chef-d'oeuvre de l'architecture de cette époque ; le même gouverneur qui souhaitait compléter l'harmonie de cette place a fait bâtir la troisième médersa, celle de Tilla Kari «décorée d’or». Nuit à l’hôtel.

6ème jour. Samarcande

Après le petit déjeuner à l’hôtel, poursuite des visites de la ville.
La nécropole de Chakhi Zinda «demeure des rois vivants», sans doute un des plus beaux ensembles architecturaux de la ville, composée de 12 mausolées qui reflètent la haute maîtrise des architectes et des artistes du Mavaraunahr, «Transoxiane» appellation par les Arabes. La construction de ces beaux mausolées de nobles et de gouverneurs fut réalisée autour de la tombe de Khoussam ibn Abbas, le cousin du prophète Mahomet ; aujourd'hui c’est un grand lieu de pèlerinage.

L’observatoire d'Oulougbek et son grand sextant - l'un des plus importants monuments historiques de la ville qui a été édifié au XVe siècle par le célèbre Oulougbek. Son musée est consacré à la vie des grands savants de l'époque timouride et à celle des astronomes les plus connus.

- La mosquée de Bibi Khanoum était la plus grande mosquée de l'Asie Centrale et accueillait douze mille fidèles. Elle fut construite par Tamerlan en l'honneur de sa femme favorite, Bibi Khanoum. Nous ferons une petite balade dans le marché exceptionnellement coloré et animé qui jouxte cette mosquée.
- Le mausolée de Gouri Emir «tombeau du souverain» est surmonté d'une superbe coupole bleue. Ce mausolée construit par Timour était destiné à son petit-fils préféré, héritier du trône et mort en 1403 lors de l'expédition de Timour en Asie Mineure. Plus tard Tamerlan lui-même y fut enterré au pied de son maîtrespirituel Sayyide Baraka. Oulougbek y est aussi enterré au pied de son grand-père. La visite du Musée Afrosiab avec l’ancienne fresque d’Afrasiab. (VIIe siècle).

7ème jour. Samarcande

Poursuite des visites a Samarcande : Le Complexe Imam al Boukhari. la visite de l’Atelier des costumes en soie du styliste local de Mme Valentina Romanenko avec une belle présentation de ses produits qui nous amène au monde magique des couleurs, de fantaisie et d’anciennes traditions de la Route de la Soie. Il y a la possibilite’ decouvrir l’Atelier de papier en soie protégé sous l’égide de l’UNESCO, qui garde d’anciennes méthodes de fabrication à partir des fibres de mûrier.

8ème jour. Samarcande Tersak

Départ pour le village de montagne Tersak. Arrivée et intallation dans une maison privée (guesthouse) située dans ce magnifique lieu. Ce village de montagne donne la possibilite de découvrir les villages tyipiques avec les modes devie particuliers de la population locale, leurs traditions culturelles, les paysages naturels spectaculaires des vallées et des oasis avec la flore et faune uniques.

Promenade dans ces lieux magnifiques. Diner et nuit dans la maison privée.

9ème jour. Tersak

Poursuite des promenades dans ces villages, la découverte du mode de vie des habitants, leurs maisons, leurs écoles etc.

Diner et nuit dans la maison privée.

10ème jour. Tersak-Chakhrisabz-Bukhara

Petit dejeuner. Départ vers Chakhrisabz

Chakhrisabz  « ville verte » estlepays natal de Tamerlan. La plupart de ces monuments datent de l’époque des Timourides(XIV-XVe siècle) lorsque Chakhrisabz était la deuxième ville importante après Samarcande. Les visites a Chakhrisabz : le palais d'Ak Sarai « palais blanc » , le mausolée de Djakhonghir, le mausolée est rattaché à la mosquée du quartier appelée Matchiti Hazrati Imam, la crypte ou cénotaphe de Tamerlan, le complexe de Daroul Tilovat « maison de méditation » comprend une grande mosquée du vendredi Kouk Goumbaz « coupole bleue » et le mausolée de Goumbazi Saydan .Ce dernier édifice est celui du père de Timour et de son maître spirituel.

Poursuite du trajet vers Boukhara. Arrivée à Boukhara et nuit à l’hôtel.

11ème jour.Boukhara

Le petit déjeuner à l’hôtel. La visite commencera par le mausolée des Samanides, le plus ancien et leplus précieux du pays, un vrai chef-d'oeuvre de l'architecture médiévale ; leMausolée de Tchachma Ayoub « source de Job » construit sur la tombe du prophète Jobe ; le Grand Bazar ; la Mosquée Bolo Khaouz « mosquée au-dessus de bassin » construite en 1712 ; l’Ark, l’ancienne citadelle qui était la résidence officielle des souverains de Boukhara ; . 
Après le déjeuner, la poursuite des visites : l’EnsemblePoi Kalon occupe une place centrale dans vieille ville avec son impressionnant Minaret Kalon du XIIe siècle avec sa Mosquée Kalon (du vendredi), laplus grande de Boukhara qui pouvait recevoir jusqu’à dix mille fidéles, la Médersa Miri Arab ; la Mosquée Magoki Attori, un ancien temple du feu zoroastrien transformé en mosquée avec l’invasion arabe ; les Coupoles Marchandes appartenant à l’architecture civile du XVIe siècle : la Coupole Taki Zargaron réunissait les bijoutiers, Taki Telpakfuruchon - coupole des chapeliers , enfin Taki Sarrafon celle réservée aux changeurs juifs de Boukhara 

12ème jour.Boukhara

Après le petit déjeuner, poursuite des visites à Boukhara : le Tchor Minor « 4 minarets » une petite médersa aux quatre minarets à l’architecture étrange ; lecomplexe Liabi Khauz « au bord du bassin » la place préferée des Boukhariotes avec un grand bassin bordé de vieux mûriers est entouré de vieux monuments : la MédersaNadir Devanbeghi, la Khanaka Nadir Devanbeghi et la Médersa Koukaldach; le Tim d’Abdoullakhan du XVIs l’ancienne Gallerie Marchande et les Anciens Carvansérais de la vielle ville ; les Médersas Kochs : la Médersa d’Oulougbek et celle d’Abdoulaziz.

13ème jour.Boukhara

Après le petit déjeuner, poursuite des visites à Boukhara : Le complexe de Bakhaoudin Nakchband est considéré comme un lieu le plus sacré à Boukhara, la deuxième Mecque du monde musulman. Le grand soufi Bakhaoudin Nakchband , fondateur d’une grande confrérie de derviches, vénéré comme un grand saint y est enterré. Les gouverneurs de Boukhara ont érigé de beaux monuments autour de la tombe de ce saint : une mosquée  pour les hommes, une pour les femmes et un Khanaka où résidence des derviches. Les pèlerins viennent de tous les pays musulmans pour visiter le mausolée de Bakhaoudin Nakchband.

- Le palais Sitara i Mokhi Khossa était la résidence d’été du dernier émir de Boukhara. La construction de ce grand complexe a été réalisée à la fin du XIXe siècle .Vous pourrez admirer le meilleur exemple de décoration en stuc sur miroir fait par un grand artiste de la ville.

14ème jour. Boukhara-Khiva

Après le petit déjeuner,départ en direction de Khivatraversant le Désert Kyzyl Koum « sables rouges ». Le déjeuner en cours de trajet. Arrivée à Khiva et Nuit a l’hotel.

15ème jour.Khiva

Après lepetit déjeuner à l’hotel, La visite commence parla Porte OuestAta Darvaza de la vieille ville, la Statue du Grand Savant Al-Khorezmi (Algorithme), fondateur de l’algèbre ; l’Ensemble Mouhammed Aminkhan (XIX s) avec la Médersa du Khan et le fameux Minaret inachevé Kalta Minor ; le Kounia Ark, la citadelle du XVIIe siècle qui était la résidence officielle des Khans de Khiva avec la Salle des Réceptions et les Mosquées Royales ;La Médersa Muhammed Rakhimkhan II ; le Palais de Tach Khovli « palais de pierre », le palais secondaire des Khans de Khiva avec le Harem, la Salle des Réceptions et la Cour des Jugements ; la Mosquée Djouma (du vendredi)du Xe siècle est l’un des trésors de Khiva qui renferme une vraie forêt des 213 colonnes en bois sculptées ; le Complexe d’Islam Khodja avec le Minaret et la Médersa d’Islam Khodja ; le Mausolée Said Alaouddin du XIVe siècle 

poursuite des visites à Khiva: le Grand Bazar pittoresque de Khiva ; le Mausolée Sacré de Pahlavan Mahmoud surmonté d’un grand dôme turquoise avec le tombeau du Saint Patron de la ville qui était un grand maitre soufi, poète, lutteur populaire; l’Ensemble Est avec la Porte Est Palvan Darvaza, la Mosquée Ak, les Médersas Allakulikhan et Kutlumurad ; le Palais Extérieur Nurullabay avec une architecture étrange.

16ème jour. Khiva-Forteresses du desert-Tachkent

Après le petit déjeuner, le départ pour la Région Ellik Kala « cinquante forteresses » où il y a les Vestiges de l’Ancienne Civilisation Chorezmia (premier millinaire av J.C- premier siécle ap J.C). De cette Civilisation Chorazmia, crée par les anciens peuples indo-européens Aryens d’Asia Centrale, qui sont apparue dans cette immense oasis entourée de déserts, au delta du fleuve Oxus (l’Amu Darya), il nous reste les Ruines d’Anciennes Villes fortifiées en terre pour se protéger de l’attaque des Cavaliers nomades des déserts. Avant de visiter ces anciennes villes fortifiées, l’arrêt au Musée en plein air des maquettes des sites. Les visites des vestiges de Toprak Kala (Ier siècle) ; Ayaz Kala (IIIe siécle av J.C), Kizil Kala (IV-IIIs av J.C). Il y a la possibilité d’organiser le thé dans le campement des yourtes à coté de la forteresse.

Transfert à l’aéroport pour le vol Ourghench-Tachkent. Arrivée à Tachkent et nuit à l’hôtel.

17ème jour. Tachkent-Europe

Transfert à l’aéroport pour le vol Tachkent-Paris

Prix du voyage en fonction des dates et du nombre de participants

Demandez nous un devis